Restaurant "Le Bercha"

Le Blog

Touring-Explorer-Face

Coups de Coeur dans le Touring Explorer

Posté le

cp coeur touring

Binche_-_Les_Gilles[1]

Le carnaval de Binche

Posté le

Impossible de parler de la région sans évoquer le carnaval de Binche, le plus célèbre carnaval de Belgique.
Chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.


Les festivités se déroulent en deux parties. Le carnaval et l’avant-carnaval (les soumonces).

Les soumonces commencent 6 semaines avant les trois « jours gras ».


Le carnaval « de type binchois » est célébré dant toute la région du centre, mais c’est à Binche qu’il est le plus codifié et traditionnel.

Les Gilles, personnages principaux, dansent au son des airs traditionnels du carnaval. Ces airs sont joués par une fanfare composée de cuivres, de tambours et d’une grosse caisse.

Contrairement à leurs homologues des villages environnants, les Gilles binchois ne sortent que le Mardi-Gras et doivent respecter certaines coutumes (ne pas se déplacer sans l’accompagnement d’au minimum un joueur de tambour, ne pas s’assoir en public, ne jamais être saoul, être obligatoirement Binchois d’origine,…).

Les autres personnages, qui forment les sociétés « de fantaisie » sont, les Arlequins (enfants de l’athénée royal de la ville), les Paysans (enfants du Collège Notre Dame de Bon Secours), les Pierrots (enfants du « Petit Collège »).

Liens Externes concernant le carnaval de Binche :

Voici les dates des prochains carnavals :

2016 : les 7, 8 et 9 février
2017 : les 26, 27 et 28 février
2018 : les 11, 12 et 13 février
2019 : les 3, 4 et 5 mars
2020 : les 23, 24 et 25 février
2021 : les 14, 15 et 16 février
2022 : les 27, 28 février et 1 mars
2023 : les 19, 20 et 21 février
2024 : les 25, 26 et 27 février
2025 : les 2, 3 et 4 mars
2026 : les 15, 16 et 17 février
2027 : les 7, 8 et 9 février
2028 : les 27, 28 et 29 février

Image1-copie-2

Un article sur Le Bercha dans « Wallonie nouvelle »

Posté le

 

1002923_517922158287841_1377849660_n

couille[1]

Les Compagnons de la Couille de Suisse invités du Club Fifty One de Binche

Posté le

Ce jeudi 6 octobre, le Fifty One Club de Binche invitait les « Compagnons de la Couille de Suisse ». L’occasion pour tous de déguster l’une des préparations culinaires les plus emblématiques de l’histoire sociale et culturelle de la région.

P1000486

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Centre de la dentelle et des métiers d’art de Binche : « Le Fuseau »

Posté le

A l’origine, les dentelles de Binche ne se distinguaient pas des dentelles confectionnées à Valenciennes. Elles ont, en effet, la même origine et furent importées du Hainaut français au début du XVII ème siècle. Les différences se sont établies au fil des années. La dentelle de Binche s’est caractérisée par l’extrême finesse du fil (jamais coupé) utilisé par les dentellières. Le « fond de neige » donne ainsi aux ouvrages un aspect féerique. Particulièrement en vogue avant la Révolution française, sa renommée dépassa nos frontières et Victor Hugo lui-même en fit un large écho dans « Les Misérables ». « Le Fuseau » fournit également des articles d’artisanat issus du carnaval (Masques, costumes, aquarelles, viole de Binche, etc…).

lefuseau

Centre de la Dentelle et des Métiers d’Art de Binche

« Le Fuseau »

Grand’Place 25/1
7130 Binche – Belgique

 Tel & Fax : 064.36.63.76

« Coup d’oeil dans le rétroviseur… »

Posté le

Reouverture-1998

Nouvelle image (1)

L’ascenseur de Strépy-Thieu

Posté le

Commencé en 1982 et inauguré en 2002, il permet de franchir une dénivellation de 73,15 mètres. Il est actuellement le plus grand ascenseur à bateaux du monde. Il remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre et deux écluses. Il constitue la fin d’un programme de mise au gabarit de 1350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse et celui de l’Escaut.

Cet ouvrage au caractère exceptionnel est désormais accessible au public.

En 2006, il a permis une croissance du trafic fluvial sur le canal du Centre de 22.7%, ce qui porte la croissance total depuis 2004 à 80%.

La première péniche marchande a utilisé l’ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu le 6 novembre 2001. Cet ouvrage exceptionnel, destiné à faire franchir une chute de 73,15 mètres aux bateaux automoteurs de 1350 tonnes (et aux barges poussées de 2.000 tonnes avec leur pousseur), s’inscrit dans une longue histoire : celle du canal du Centre et de ses ascenseurs hydrauliques classés Patrimoine de l’Humanité, par l’UNESCO, en décembre 1998.

La visite du nouvel ascenseur est truffée de découvertes comme l’impressionnante salle des machines, le panorama sur l’ensemble du site et sur la belle région environnante ainsi que l’exposition de fossiles découverts sur le chantier lors des terrassements. Sans oublier le côté didactique, avec un film sur la construction et le fonctionnement de l’ascenseur agrémenté par des maquettes animées et des jeux interactifs.

En relation directe avec la créativité mise en place par des ingénieurs belges à Strépy-Thieu, le parcours-spectacle intitulé  » Pays de Génies  » met en exergue les capacités d’entreprendre et d’innover de notre pays.

Ce parcours divisé en neuf scènes vous fera vivre les moments forts de la création belge dans des domaines aussi variés que la BD, la littérature, l’art, la musique, l’économie, les sciences, les sports, l’architecture…

Spirou, Cédric, Papyrus mais également Emile Verhaeren, Roger de la Pasture, Roland de Lassus, Adolphe Sax, Jacques Brel, le baron Empain, Llya Prigogine (prix Nobel de Chimie), Eddy Merckx deviendront vos compagnons d’un jour !

A l’extérieur de l’ascenseur (côté amont), un belvédère muni d’une table d’orientation offre une vue imprenable sur l’ascenseur et la région qui l’entoure.

Si vous êtes à la recherche de nouvelles sensations, vous pouvez aussi franchir l’ascenseur funiculaire en bateau.

chicon2

Liqueur de Chicon : Paris Réussi !

Posté le
Vincent Stiévenart, patron de la distillerie gervin, a lancé la liqueur de chicon.
Un produit déjà prisé par les chefs étoilés.

BAUGNIES « Il faut oser, prendre des risques afin de surprendre. C’est pour ça que j’ai lancé cette liqueur de chicon à 35° », sourit Vincent Stiévenart, 31 ans, et patron de la distillerie familiale et artisanale Gervin, située à Baugnies (Péruwelz), près de Tournai.

 

Lancé en mars dernier, le breuvage à très vite rencontré un succès fou. « Je l’ai présenté au salon Horecatel à Marche-en-Famenne et, les derniers jours, les exposants venaient goûter la liqueur. C’était la vedette ! J’étais aussi la semaine dernière sur un marché à Ronquières. C’est le test final, devant le public… Mon stock est parti. »La liqueur de chicon a même été l’attraction du phare de l’opération séduction de la province du Hainaut à Paris. Lundi dernier, le Château du Mylord, restaurant doublement étoilé à Ellezelles, et quatres écoles provinciales ont servis ambassadeurs et journalistes à la délégation Wallonie-Bruxelles. Le dessert chocolaté était accompagné d’une mousse à la liqueur de chicon et d’un petit verre.
Cette liqueur originale attire la curiosité des chefs et de tout un chacun. Elle fonctionne aussi un peu comme une madeleine de Proust. « Tout le monde a un couvenir particulier du chicon. Et puis, et c’est l’avantage de ce légume, qu’on le mange en salade, cuit, caramélisé ou en soupe, le chicon a toujours un goût différent. »

Idem pour la liqueur, réalisée à base de chicons de terre d’un producteur de Warchin (Tournai). Au nez, l’amertume est très présente. En bouche, c’est doux, pas trop sucré. Avec un arrière goût de caramel. Rien d’agressif, pas de gorge brûlée. Cette liqueur au parfum très développé est vraiment surprenante.

Avec cet alcool, le jeune passionné par les saveurs n’en est pas à son coup d’éssai. Et ça n’est certainement pas le dernier.
Laurent Dupuis, La Dernière Heure, le 7 mai 2010.

55555

Le filet de porcelet à la bière Aubéole d’Estinnes

Posté le

Ingrédients : (Pour 4 personnes)

  • 800 g de filet de porcelet en rondelles (environ 1cm : 4 à 5 rondelles par personne)
  • 2 échalotes hachées
  • 1 sucre
  • 1 c à s de beurre
  • 20 cl de crème
  • 1 bouteille d’Aubéole
  • 1 c à s de veau lié

Recette :

  • Peler et hacher les échalotes finement.
  • Faire fondre le beurre dans une poêle et saisir les filets de porcelets assaisonnés. Les placer dans une plaque allant au four et les y placer pendant environ 5 minutes à 180°C.
  • Durant ce temps, jeter les échalotes hachées dans la poêle et les laisser blondir dans le jus caramélisé du porc. Déglacer à la bière Aubéole. Ajouter le sucre. Laisser réduire. Ajouter la cuillère de jus de veau lié et la crème. Laisser réduire à nouveau en mélangeant.
  • Lorsque la sauce devient sirupeuse, ajouter une cuillère de beurre pour la lisser. Rectifier l’assaisonnement.
  • Dresser les rouelles sur assiettes chaudes, napper de sauce et servir avec une garniture de pommes sautées, chicons braisés…
Cette recette est présentée par le restaurant « Le Bercha »
sur le site de l’Office des Produits Wallons
dans la rubrique « recettes des tables du terroir
« 

 

table_terroir

vodgoriacum

Le musée Gallo-Romain de Waudrez

Posté le

Centre d’intérprétation de la chaussée romaine

Dans l’antiquité, Vodgoriacum – l’actuel village de Waudrez – se trouvait dans la province de la Gaule Belgique et appartenait à la cité des Nerviens. Il bordait un large tronçon de la chaussée romainequi reliait Bavay à Cologne en passant par Tongres.
Le musée présente les découvertes réalisées sur le site : céramique sigillée, objets en fer, en bronze, fibules, etc.
Le centre d’intérpretation présente une exposition permanente consacrée à tous les aspects de la chaussée romaine.

info@statioromana.orgwww.statioromana.org