Restaurant "Le Bercha"

Le Blog

chicon2

Liqueur de Chicon : Paris Réussi !

Posté le
Vincent Stiévenart, patron de la distillerie gervin, a lancé la liqueur de chicon.
Un produit déjà prisé par les chefs étoilés.

BAUGNIES « Il faut oser, prendre des risques afin de surprendre. C’est pour ça que j’ai lancé cette liqueur de chicon à 35° », sourit Vincent Stiévenart, 31 ans, et patron de la distillerie familiale et artisanale Gervin, située à Baugnies (Péruwelz), près de Tournai.

 

Lancé en mars dernier, le breuvage à très vite rencontré un succès fou. « Je l’ai présenté au salon Horecatel à Marche-en-Famenne et, les derniers jours, les exposants venaient goûter la liqueur. C’était la vedette ! J’étais aussi la semaine dernière sur un marché à Ronquières. C’est le test final, devant le public… Mon stock est parti. »La liqueur de chicon a même été l’attraction du phare de l’opération séduction de la province du Hainaut à Paris. Lundi dernier, le Château du Mylord, restaurant doublement étoilé à Ellezelles, et quatres écoles provinciales ont servis ambassadeurs et journalistes à la délégation Wallonie-Bruxelles. Le dessert chocolaté était accompagné d’une mousse à la liqueur de chicon et d’un petit verre.
Cette liqueur originale attire la curiosité des chefs et de tout un chacun. Elle fonctionne aussi un peu comme une madeleine de Proust. « Tout le monde a un couvenir particulier du chicon. Et puis, et c’est l’avantage de ce légume, qu’on le mange en salade, cuit, caramélisé ou en soupe, le chicon a toujours un goût différent. »

Idem pour la liqueur, réalisée à base de chicons de terre d’un producteur de Warchin (Tournai). Au nez, l’amertume est très présente. En bouche, c’est doux, pas trop sucré. Avec un arrière goût de caramel. Rien d’agressif, pas de gorge brûlée. Cette liqueur au parfum très développé est vraiment surprenante.

Avec cet alcool, le jeune passionné par les saveurs n’en est pas à son coup d’éssai. Et ça n’est certainement pas le dernier.
Laurent Dupuis, La Dernière Heure, le 7 mai 2010.

55555

Le filet de porcelet à la bière Aubéole d’Estinnes

Posté le

Ingrédients : (Pour 4 personnes)

  • 800 g de filet de porcelet en rondelles (environ 1cm : 4 à 5 rondelles par personne)
  • 2 échalotes hachées
  • 1 sucre
  • 1 c à s de beurre
  • 20 cl de crème
  • 1 bouteille d’Aubéole
  • 1 c à s de veau lié

Recette :

  • Peler et hacher les échalotes finement.
  • Faire fondre le beurre dans une poêle et saisir les filets de porcelets assaisonnés. Les placer dans une plaque allant au four et les y placer pendant environ 5 minutes à 180°C.
  • Durant ce temps, jeter les échalotes hachées dans la poêle et les laisser blondir dans le jus caramélisé du porc. Déglacer à la bière Aubéole. Ajouter le sucre. Laisser réduire. Ajouter la cuillère de jus de veau lié et la crème. Laisser réduire à nouveau en mélangeant.
  • Lorsque la sauce devient sirupeuse, ajouter une cuillère de beurre pour la lisser. Rectifier l’assaisonnement.
  • Dresser les rouelles sur assiettes chaudes, napper de sauce et servir avec une garniture de pommes sautées, chicons braisés…
Cette recette est présentée par le restaurant « Le Bercha »
sur le site de l’Office des Produits Wallons
dans la rubrique « recettes des tables du terroir
« 

 

table_terroir

vodgoriacum

Le musée Gallo-Romain de Waudrez

Posté le

Centre d’intérprétation de la chaussée romaine

Dans l’antiquité, Vodgoriacum – l’actuel village de Waudrez – se trouvait dans la province de la Gaule Belgique et appartenait à la cité des Nerviens. Il bordait un large tronçon de la chaussée romainequi reliait Bavay à Cologne en passant par Tongres.
Le musée présente les découvertes réalisées sur le site : céramique sigillée, objets en fer, en bronze, fibules, etc.
Le centre d’intérpretation présente une exposition permanente consacrée à tous les aspects de la chaussée romaine.

info@statioromana.orgwww.statioromana.org

Binche_JPG02

Binche, patrimoine médiéval à découvrir…

Posté le

Les Remparts :

Joliment restaurés, éclairés le soir et forts de 22 tours, les remparts actuels datent du XVI ème siècle.
Ils ont remplacé une enceinte plus ancienne et plus restreinte qui protégeait l’éperon rocheux du sud de Binche.
Les tours qui dominent les remparts sont hautes de 8 mètres pour un diamètre d’une dizaine de mètres.
Leurs murs, épais de trois mètres et aveugles à l’origine, ont ensuite été percés de fenêtres et de meurtrières.

Les vestiges du palais de Marie de Hongrie :

Les Historiens rapportent qu’il a fallu pas moins de 5 millions de briques pour édifier ce palais commandé par Marie de Hongrie, gouvernante des Pays-Bas et soeur de l’empereur Charles Quint, à l’architecte Jacques Dubroeucq !

Entamé en 1545, la construction fut terminée en 1549 pour la visite de Charles Quint, mais le palais ne résista pas au passage des troupes du roi de France Henri II, qui l’incendièrent cinq ans plus tard.

Ruines-du-chateau.jpg

L’Hotêl de ville et son beffroi :

Inscrit en 1999 sur la liste des beffrois de Belgique et de France élus au patrimoine mondial de l’Unesco, celui de Binche est identifiable de loin grâce à son bulbe baroque qui le coiffe.
Riche d’un carillon dont certaines cloches remontent au XVI ème siècle, il fait partie intégrante de l’hôtel de ville édifié deux siècles plus tôt puis reconstruit en plusieurs étapes en styles renaissance. Les armoiries de Charles Quint et des sa soeur Marie de Hongie ornent la bâtiment.

Hotel-de-ville-Binche.jpg

Source : Guide touristique du Val de Sambre et Thudinie

logoVDSetTh.gif

545px-Blason_binche_moderne.svg.png

Le suprême de sandre au beurre d’herbes safranées

Posté le

 Ingrédients : (pour 4 personnes)

  • 4 filets de sandre d’environ 160 gr
  • 250 gr de beurre
  • 25 cl de vin blanc
  • 2 échalotes hachées
  • 1/5 de verre à vin de vinaigre
  • 1 cuil. de ciboulette hachée
  • 1 cuil. d’aneth hachée
  • sel, poivre
  • safran en poudre
  • farine
  • 1 tomate émondée coupée en dés

Recette, préparation :

  1. Levez les filets de sandre, écaillez-les mais gardez la peau. Farinez légèrement, salez et poivrez.
  2. Cuisez les filets dans 50 g de beurre, rôtissez-les et gardez-les au chaud.
    Pendant ce temps, faites réduire dans une sauteuse le vin blanc, le vinaigre et les échalotes hachées.
  3. Incorporez 200 g de beurre froid coupé en dés, rectifiez l´assaisonnement. Incorporez les herbes et le safran. Fouettez énergiquement.
  4. Dressez le sandre sur des assiettes chaudes, nappez de beurre d´herbes fraîches et ajoutez les dés de tomates.

Cette recette est présentée par le restaurant « Le Bercha »
sur le site de l’AWEX dans la rubrique « recettes gourmandes de Wallonie »

La côte de veau aux chicons braisés, bière et fromage de Chimay

Posté le

Ingrédients : (pour 4 personnes)


  • 4 côtes de veau fendues dans l’épaisseur
  • 4 échalotes hachées
  • 4 chicons, 1 gousse d’ail, sucre, jus de citron, thym
  • 10 dl de crème fraîche
  • 10 dl de jus de veau lié
  • Sel, poivre, eau
  • 4 tranches de fromage de Chimay
  • 1 bouteille de 25 cl de Chimay brune
  • Pommes de terre Florenville
  • Beurre
  • 4 tranches de jambon de nos Ardennes
  • 4 branches de persil plat

 

Réalisation :

 

Braiser les chicons :

Faire fondre 2 échalotes dans une cuiller de beurre, colorer légèrement les chicons, assaisonner, ajouter de l’eau à mi-hauteur, le jus d’un citron, deux pincées de sucre, deux pincées de thym; laisser doucement braiser sur le coin du fourneau.

Préparation des côtes de veau :

Les assaisonner et les colorer, puis les garder de côté. Les farcir des chicons braisés, les tasser de la pomme de la main. Les entourer d’une tranche de jambon d’Ardennes et au dessus de celles-ce, une tranche de fromage de Chimay. Les garder sur une plaque à enfourner.

Préparation de la sauce à la Chimay:

Dans la poêle ou vous aurez coloré les côtes de veau, y colorer les deux échalotes hachées restantes.
Ajouter la bière de Chimay et laisser réduire.
Ajouter la crème fraîche et le jus de veau lié, laisser à nouveau réduire.
Rectifier l’assaisonnement.

Préparation des pommes Florenville :

Les laver. Les cuire à l’eau salée. Les égoutter.

Préparation finale:

Enfourner les cotes de veau. Chauffer un peu les assiettes.
Placer les pommes de terre Florenville coupées en deux sur le contour de l’assiette.
Saucer le fond de l’assiette à la sauce de Chimay.
Placer au centre, la cote de veau cuite.
Poser une branche de persil au dessus.

Bon appétit.

Le parc éolien d’Estinnes

Posté le

P1010256Le parc éolien d’Estinnes est un projet d’implantation d’éoliennes sur le territoire de la commune d’Estinnes. Onze éoliennes, considérées comme les plus hautes et les plus puissantes au monde, seront construites sur la plaine dite du « Levant de Mons », non loin des villages de Bray et Vellereille-le-Sec.

Ce parc éolien permettra d’alimenter en électricité environ 50 000 ménages !

De par ses dimensions et sa capacité de production, le modèle E-126 du constructeur allemand Enercon est l’éolienne la plus grande et la plus puissante au monde.

L’installation de ce type de machines sous forme d’un parc de 11 éoliennes, à Estinnes, est une première mondiale !

Read more

19424252_1435717269841654_7459398779789619864_n[1]

L’Aubéole d’Estinnes

Posté le

 

aubeole

Depuis le 1er octobre 2008, la Famille Merlevede commercialise la bière « L’Aubéole d’Estinnes ».

Bière ambrée refermentée en bouteille, elle titre 7,5 % et fut présentée officiellement et en avant première le 27 septembre 2008, lors de la traditionnelle fête Médiévale d’Estinnes-au-Mont.

Read more

Le filet de pintade à la liqueur de Rose de chez Gervin

Posté le

Ingrédients :

  • 4 filets de pintades avec aileronLiqueur-de-rose
  • 1 cuiller de beurre, sel, poivre

Sauce :         

  • 1 verre de liqueur de rose
  • 100 gr de beurre en dés
  • 100 gr de jus de veau
  • Sel, poivre

Garniture :  

  • Quelques pommes de terre de Florenville
  • Salade frisée
  • Vinaigre de framboise, huile, sel et poivre

           

Réalisation :

  1. Assaisonner les filets de pintade. Les colorer.
  2. Les cuire au four 15’ à 200°c.
  3. Cuire les pommes de terre de Florenville dans de l’eau salée.
  4. Sortir les filets de pintade, déglacer à la liqueur de rose. Les tenir au chaud.
  5. Dans le récipient de déglaçage, ajouter le jus de veau.
  6. Ajouter les dés de beurre et avec un fouet, incorporer ceux ci.
  7. Dresser sur une assiette chaude avec les pommes de terre de Florenville, la salade assaisonnée.
  8. Placer les filets de pintade et y verser la sauce. (Au besoin, et selon votre goût, rajouter encore un peu de liqueur de rose.)
  9. Bon appétit !

Le Chef, star du petit écran, nous présente la recette du soufflé glacé aux speculoos!

Posté le

Ingrédients Pour 12 personnes :

  • 11 oeufs
  • 150g de sucre S2
  • 250g de sucre S2
  • 1/2l de crème à fouetter
  • 2 verres à vin de Biercine
  • Plus ou moins 20 Spéculoos

Décoration :

  • 12 fraises
  • 12 feuilles de menthe

Recette, Préparation :

  1. Broyer 10 spéculoos.
  2. Séparer les œufs, battre vigoureusement les jaunes avec 250g de sucre S2 jusqu’à l’obtention d’un ruban blanchâtre et mousseux.
  3. Battre la crème à fouetter « Fleurette » c’est à dire presque dure.
  4. Incorporer le ruban à la crème battue et ce, délicatement. Y ajouter un verre de Biercine et les spéculoos hachés.
  5. Battre les blancs en neige, puis ajouter petit à petit les 150g de sucre S2. Incorporer ceci dans la préparation.
  6. Dresser en verres, les placer au congélateur une nuit.
  7. Lors du service, dresser avec une fraise et une feuille de menthe, verser une dose de biercine et piquer un spéculoos.