Restaurant "Le Bercha"

Le Blog

chicon2

Liqueur de Chicon : Paris Réussi !

Posté le
Vincent Stiévenart, patron de la distillerie gervin, a lancé la liqueur de chicon.
Un produit déjà prisé par les chefs étoilés.

BAUGNIES « Il faut oser, prendre des risques afin de surprendre. C’est pour ça que j’ai lancé cette liqueur de chicon à 35° », sourit Vincent Stiévenart, 31 ans, et patron de la distillerie familiale et artisanale Gervin, située à Baugnies (Péruwelz), près de Tournai.

 

Lancé en mars dernier, le breuvage à très vite rencontré un succès fou. « Je l’ai présenté au salon Horecatel à Marche-en-Famenne et, les derniers jours, les exposants venaient goûter la liqueur. C’était la vedette ! J’étais aussi la semaine dernière sur un marché à Ronquières. C’est le test final, devant le public… Mon stock est parti. »La liqueur de chicon a même été l’attraction du phare de l’opération séduction de la province du Hainaut à Paris. Lundi dernier, le Château du Mylord, restaurant doublement étoilé à Ellezelles, et quatres écoles provinciales ont servis ambassadeurs et journalistes à la délégation Wallonie-Bruxelles. Le dessert chocolaté était accompagné d’une mousse à la liqueur de chicon et d’un petit verre.
Cette liqueur originale attire la curiosité des chefs et de tout un chacun. Elle fonctionne aussi un peu comme une madeleine de Proust. « Tout le monde a un couvenir particulier du chicon. Et puis, et c’est l’avantage de ce légume, qu’on le mange en salade, cuit, caramélisé ou en soupe, le chicon a toujours un goût différent. »

Idem pour la liqueur, réalisée à base de chicons de terre d’un producteur de Warchin (Tournai). Au nez, l’amertume est très présente. En bouche, c’est doux, pas trop sucré. Avec un arrière goût de caramel. Rien d’agressif, pas de gorge brûlée. Cette liqueur au parfum très développé est vraiment surprenante.

Avec cet alcool, le jeune passionné par les saveurs n’en est pas à son coup d’éssai. Et ça n’est certainement pas le dernier.
Laurent Dupuis, La Dernière Heure, le 7 mai 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *